Comme vous le savez, le 4 novembre 2018 a été un jour très spécial pour moi! En effet, j’ai couru mon premier marathon et, qui plus est, le marathon de New York!
Ma qualification fut validée au cours de l’année 2017 après avoir couru (et terminé) 10 courses (dont un bénévolat), d’ailleurs deux précédents articles sont dédiés à la qualification.

Ce présent article n’a pas pour objectif de parler de l’an passé mais bel et bien de l’épreuve officielle!
Comme je vous le disais, l’épreuve s’est déroulée le 4 novembre mais dans mon esprit, elle a débuté bien avant.

Pour commencer, je dirais que le début a eu lieu le 23 juillet lorsque après 1 mois de repos, j’ai repris l’entraînement. La deuxième date que je retiendrais serait le 4 août, soir pendant lequel j’ai bu mon dernier verre d’alcool. Ca parait dingue mais j’ai voulu tenir cette hygiène de vie!
Ensuite, je donnerai le 28 août, date du premier entraînement de ma préparation officielle qui a durée 9 semaines à raison de 4 séances par semaine.
Des levers à 5h du matin pour aller courir, des séances après le boulot, des footings dans Central Park (en long en large et en travers), des sorties de 2h30, du fractionné, des sacrifices, de la chaleur, de la pluie, de l’amour, beaucoup d’amour de mon cher et tendre… 9 semaines pour envisager un temps compris entre 3h30 et 3h45!

Ça c’était avant la date fatidique!
Mais le voici, il approche, ce tant attendu évènement qui me trotte dans la tête qui me stresse au point de me bloquer le dos 10 jours avant!
Il reste une étape avant de le vivre: récupérer le dossard! ou BIB en anglais!

Vous vous imaginez plus de 50000 coureurs qui doivent récupérer leur précieux sésame dans une salle immense: forcément à l’image du marathon! L’espace est gigantesque. C’est au Jacob Javits Center que je me rends!


Tout y est bien organisé selon le pragmatisme américain.
Tu récupères ton BIB parmi les numero de 1 a 72000. JE ne sais pas combien il y avait de partants…

Puis tu vas essayer des tailles de T-shirt pour savoir celui qui te va le mieux avant de prendre la bonne taille.
Une petite photo devant les logos du marathon puis tu passes obligatoirement dans le magasin de New Balance, le principal sponsor du marathon.


Ensuite, tous les médias et marques de produits, vêtements, boissons et autres dérivés nécessaires aux coureurs sont présents.
Tu peux prendre des photos, chercher ton prénom parmi les 50000 ou + coureurs, te faire masser, regarder le parcours sur écran. Bref, tu restes facilement 2h dans l’antre du marathon mais tu as TON PRÉCIEUX: me voici numéro 7869.

 

Si vous êtes curieux et que vous souhaitez connaître la suite, il faudra être un peu patient (bon promis pas 5 mois comme le dernier article).

Your Message...Your name *...Your email *...Your website...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *