Le Colorado est un des fameux états de la ruée vers l’or qui a eu lieu au 19ème siècle aux Etats-Unis.
Les pionniers qui se sont véritablement rués en masse dans cet état, ont construit de nombreuses mines et des villes un peu partout dans l’état.
Parmi eux, une femme dénommée Mollie Kathleen a réussi à tirer son épingle du jeu. Elle a géré sa propre mine dans ce monde plutôt masculin.


Nous avons eu la chance d’effectuer une visite guidée par un vrai mineur. L’avantage c’est qu’il sait de quoi il parle, il fait fonctionner les machines et a la dégaine du vrai mineur.


La visite commence par le moment le plus excitant, une descente dans l’ascenseur des mineurs au plus profond des entrailles de la Terre. Petite explication géographique, nous nous trouvons sur une colline qui surplombe le petit village de Cripple Creek: les installations originelles sont encore présentes.

Quand nous prenons l’ascenseur (double cages superposées), nous sommes serrés comme des …. mineurs; la cage étant étroite et l’excavation dans laquelle on descend l’est guère plus. Parfois même, nous touchons les parois.

Le guide nous indique 200 feet, puis « bientôt il y aura une lumière rouge qui correspond au niveau de Cripple Creek »: impensable car nous ne sommes qu’à la moitié, c’est dément. Ça l’est encore plus quand nous regardons sous nos pieds.

Dans les galeries souterraines de la mine, il fait 10 degrés, le guide, vraiment excellent, nous explique l’évolution des techniques pour creuser (1 homme, puis 2 hommes, puis des marteaux et burins, des masses plus grosses, à la bougie et l’arrivée de la dynamite et des nouvelles techniques plus modernes à base d’air comprimé, et autres marteaux piqueurs et perceuses).

Les hommes n’étaient payés que $3 ou $4 par jour et se battaient pour travailler à ce prix là. Ils venaient du monde entier pour travailler. Le guide nous parle de l’esprit fraternel qui régnait entre les mineurs et que la vie de leur « fellow worker » comptait autant que la leur. Il évoque également les ânes qui sortaient les gravats, ceux-ci ont été remplacés par des petits trains à air comprimé.

Bref! je passe des détails mais la visite d’une heure était passionnante! Nous remontons grâce à notre petit ascenseur et regagnons l’ancienne ville minière de Cripple Creek: VOILÀ le VRAI OUEST AMÉRICAIN!!

Your Message...Your name *...Your email *...Your website...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *